Littérature sans frontières

Littérature sans frontières

RFI - Catherine Fruchon-Toussaint

Parce que le livre ouvre sur le monde et que le monde se comprend par le livre, chaque semaine, le magazine littéraire de RFI reçoit un grand écrivain francophone ou étranger.  Au sommaire, également, toute l’actualité de la littérature française et internationale : des reportages, des témoignages, des coups de cœur et un partenariat avec le magazine « Books » qui rend compte, chaque mois, des livres et des idées du monde entier. Réalisation : Fanny Renard.

Podcast
En cours de lecture

Littérature sans frontières - Kevin Powers, lauréat du Grand Prix de littérature américaine

litterature_sans_frontieres_20191207.mp3

litterature_sans_frontieres_20191207.mp3

Télécharger Télécharger ( 13 Mo )

Kevin Powers, né à Richmond, en Virginie, s'est engagé à dix-sept ans dans l’armée, et a combattu en Irak en 2004 et 2005. Une expérience qui lui a inspiré son premier roman Yellow Birds, finaliste du National Book Award et traduit dans 23 pays.

Avec son deuxième roman L'écho du temps, il vient de remporter le Grand Prix de Littérature américaine 2019.

"Leur destin s’est scellé sur les ruines de la Plantation Beauvais, aux abords de Richmond, en Virginie, puis les flammes ont brouillé leurs traces. Nul n’a jamais su ainsi ce qui est arrivé à Emily Reid Levallois. A-t-elle péri en 1865 dans l’incendie criminel de la plantation qu’elle a peut-être provoqué pour se débarrasser d’un mari tyrannique ? Ou s’est-elle réinventée une vie ailleurs, comme le prétend la rumeur ? Rawls et Nurse, esclaves en fuite, ont-ils disparu dans les marais de Great Dismal ? Et le vieux George Seldom réussira-t-il, bien des années plus tard, à démêler l’énigme de ses origines, lui qui a été trouvé, enfant, avec un simple mot épinglé sur la poitrine : « Prenez soin de moi. Je vous appartiens maintenant » ?

De la guerre de Sécession à l’Amérique contemporaine, Kevin Powers fouille l’histoire violente et déchirée de son pays, à travers les vies de ces personnages emblématiques du Sud, tout en explorant cette question qui hante depuis toujours le cœur des hommes : quelle empreinte laissons-nous sur terre ?" (Présentation des éditions Delcourt).

Podcast
En cours de lecture

Littérature sans frontières - L'écrivain Pascal Dessaint, le vert et le noir

litterature_sans_frontieres_20191206.mp3

litterature_sans_frontieres_20191206.mp3

Télécharger Télécharger ( 13 Mo )

Auteur de polars depuis 1992, Pascal Dessaint écrit particulièrement des romans noirs naturalistes, où il raconte autant l'humain que l'animal. Originaire du nord de la France, il situe son nouveau livre L'horizon qui nous manque, paru aux éditions Payot-Rivages, près de Calais, face à l'océan et dresse le portrait de trois personnages en marge de la société.

"Entre Gravelines et Calais, dans un espace resté sauvage en dépit de la présence industrielle, trois personnages sont réunis par les circonstances : Anatole, le retraité qui rêve d’une chasse mythique, Lucille, l’institutrice qui s’est dévouée pour les migrants de la jungle et se retrouve désabusée depuis le démantèlement, et Loïk, être imprévisible mais déterminé, qui n’a pas toujours été du bon côté de la loi, peut-être parce que dans son ascenseur social, il n’y avait qu’un bouton pour le sous-sol. Laissés pour compte ? Pas tout à fait. En marge ? C’est sûr. En tout cas, trop cabossés pour éviter le drame." (Présentation des éditions Rivages).

Podcast
En cours de lecture

Littérature sans frontières - Évelyne Trouillot, écrire et agir en Haïti

litterature_sans_frontieres_20191130.mp3

litterature_sans_frontieres_20191130.mp3

Télécharger Télécharger ( 13 Mo )

À l’heure du 6ème Salon du livre haïtien à Paris, l'invitée est l'écrivaine Évelyne Trouillot venue de Port-au-Prince participer à la manifestation et présenter la réédition de son premier roman Rosalie l'Infâme, aux éditions Le Temps des Cerises, un texte majeur devenu introuvable en France.

"Saint-Domingue, 1750 : de nombreux cas d’empoisonnement déclenchent la terreur parmi les propriétaires de plantations. Plane en arrière-plan la figure menaçante de Makandal, le meneur des « marrons », esclaves en fuite pour qui le rêve de liberté est plus fort que tout.

La répression se fait de plus en plus forte. Lisette, née en esclavage, découvre à travers les récits de sa grand-mère Charlotte et de sa marraine, Man Augustine, la douleur de la liberté perdue et la mémoire de la traversée à bord du négrier Rosalie. De tante Brigitte à Gracieuse, la « cocotte », chacune des femmes de ce récit dessine un visage de la résistance et du combat face à l’oppression. Peu à peu, Lisette sort d’une certaine forme d’innocence et s’engage aux côtés de ces figures qui ont choisi la liberté. Au-delà de l’histoire terrible de la colonisation et de l’esclavage, c’est un portrait intime de la vie de ces femmes esclaves des plantations qu’Évelyne Trouillot dévoile ici, avec leurs craintes, leurs souffrances, leurs amours et leurs espoirs." (Présentation de l'éditeur Le Temps des Cerises)

Podcast
En cours de lecture

Littérature sans frontières - Marie Desplechin, écrire pour la jeunesse et l'avenir de la planète

litterature_sans_frontieres_20191129.mp3

litterature_sans_frontieres_20191129.mp3

Télécharger Télécharger ( 13 Mo )

À l'heure du Salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil en Seine-Saint-Denis, Marie Desplechin, auteure pour adultes et pour enfants, dont Verte ou encore Le journal d'Aurore, vient de publier Ne change jamais !, illustré par Aude Picault, aux éditions de L'école des Loisirs, un manifeste à l'usage des citoyens en herbe, où elle encourage les adolescents à rester comme ils sont pour sauver le monde.

"Vous entendez les informations qui arrivent de partout pour dire que la planète va mal. Vous êtes des enfants, vous possédez une grande quantité de neurones pour apprendre, comprendre et retenir. Vous êtes créatifs et courageux. Et vous ne pourrez pas faire comme certains de vos aînés : regarder ailleurs, vous boucher les oreilles et hausser les épaules. Vous n'aurez pas le choix. Il faut que vous conserviez quelques-unes de ces qualités, au lieu de les laisser s'éteindre en grandissant. Vous deviendrez de meilleurs adultes, pour vous, pour les autres et pour la planète." (Présentation de L'école des Loisirs).

 

 

 

 

 

Podcast
En cours de lecture

Littérature sans frontières - Coco et Raphaël Enthoven, en duo pour adapter Platon en BD

litterature_sans_frontieres_20191123.mp3

litterature_sans_frontieres_20191123.mp3

Télécharger Télécharger ( 13 Mo )

La dessinatrice Coco et l'écrivain, professeur de philosophie Raphaël Enthoven s'associent pour adapter «Le Banquet» de Platon en bande dessinée, l'album vient de paraître aux éditions Les Échappés.

"La philosophie n'est pas une gymnastique mentale ni un ornement pour érudits.

La philosophie est une histoire d'amour et une éducation du désir, qui traque la beauté pour elle-même, au lieu de s'abîmer dans la passion des corps.

Lire "Le Banquet" de Platon, c'est découvrir sous une langue délicieuse et truculente, folle et didactique à la fois, que les Anciens se posaient déjà les questions qui nous hantent. Restait, pour l'agrément des curieux, à élever ce chef-d’œuvre au rang de bande dessinée..." (Présentation de la maisons d'édition Les Échappés)